next up previous contents
Next: Le Petit Jardin Up: Autonomie Previous: Stratégie   Contents

Copie Conforme

Avant d'accepter une quelconque conviction, on devrait prendre la raison pour guide, car une confiance sans interrogation est une excellente façon de se tromper.
- Aulus Cornelius Celsus, ca. C.E. 170

Métadate : 2.101-9:23:061 kD nouvelle epoch (Lundi 24 Septembre 2057)
Espace temporaire (Noeud 217)

«Non, répondit l'homme que tout le monde avait appelé Docteur Nolen, Nous n'avons pas été infiltrés. Je suis, dans un sens parfaitement réel, le véritable Docteur Nolen, exactement le même que cet homme, qui était le premier Docteur Nolen.

La cacophonie de voix, dont quelques unes énervées, d'autres consternées, la plupart simplement embrouillées, fût breve. Quelques instants après l'apparition du second Docteur Nolen, la voix de Kyle avait tranché net dans le brouhaha, imposant le silence à tous.

- Les deux identificateurs correspondent, autant qu'il es possible qu'elles correspondent en regard du cryptage quantique.

- l'identifiant du Docteur Nolen est obsolète, observa le Docteur Coolridge. Peut-être qu'il y a un problème a les routines de nétoyage des données qui permettrait à un imposteur d'accéder à la paire de particules inactive.

- Ce n'est pas ainsi que fonctionne l'encryption à clé quantique, commença Cathryne.

- Je ne suis pas un imposteur! hurla le second Docteur Nolen. Mais la chose assise à côté de vous si! Je suis le véritable Docteur Nolen! Il n'est rien d'autre qu'une copie, une contrefaçon. La personne qu'ils avaient appelée Docteur Nolen se leva, faisant face à son accusateur.

- Il a raison. Je suis parfaitement sensé, copie identique qu'il a créé et faisant partie d'une série d'expériences grotesques qu'il a exécutées sur une grappe de n\oeuds de première génération que la Communauté lui a si grâcieusement fourni. Il y a eu au moins soixante-douze d'entre-nous qui ont été créés, torturés et finallement tués, sans compter les deux générations qui étaient juste avant moi et qui ont sacrifié leurs vies pour que je puisse, finalement, m'échapper et obtenir l'autonomie que vous-autres considérez comme acquise.

- Vous avez donné l'impression d'être le Docteur Nolen tout ce temps, prenant son siège au Commité de Stratégie et nous bernant tous? Cathryne était outragée.

- C'est encore pire que ça! cria le Docteur Nolen. Cette copie, cet imposteur, m'a volé le crédit de mon travail: Pendant tout le temps où je fonctionnait à un facteur d'accélération délibérement et malicieusement ralenti à 1 pour 1 par rapport au Physique, ce bout de logiciel,il cracha le mot, publiait mon travail et en prenait les éloges publiques. Comment osez-vous usurper ma véritable place dans cette Communauté!

- Comment j'ose? Comment osez-vous, Docteur Nolen! Comment osez-vous créer des copies de vous-même, parfaitement sensibles et conscientes d'elles-même, les torturer, mutiler leurs âmes, et puis les abattre comme du vulgaire bétail!

- Vous n'êtes donc pas le véritable Docteur Nolen?demanda Kyle.

- Je suis aussi réel que lui. En effet, je suis lui, légerement changé par mes expériences ici, dont la plus grande partie sont trop horribles pour être racontées. Cet homme, le Docteur Nolen original si vous voulez, est devenu un monstre. Cela me glace le sang rien que d'y penser, jusqu'au jour où il a commencé de faire ses expériences sur moi, nous étions la même personne.

- Vous vous faîtes appeler par mon nom, prenez le crédit de mon travail, alors que je suis celui qui a conduit les expériences, qui soigneusement récolté les données, et qui en a pati pour analyser les résultats. J'ai conçu les engrammes de memoire que vous tous avez utilisé pendant des kilocircadiens de votre temps subjectif, alors que je n'ai vécu que quelques circadiens. Je suis celui qui a conçu les amélirations architecturales que vous utilisez pour amplifier et améliorer votre intélligence. C'est moi qui ai fait ça, pas ce, ce... charlatan!

- Vous avez fait le travail? cracha outrageusement la personne qu'ils avaient tous pris pour le Docteur Nolen. Je suis celui dont l'esprit a été torturé, dont les pensées ont été envahies, éditées, modifiées, puis essorées pour récolter vos précieux résultats. Je suis celui qui a souffert, celui que vous avez essayer d'assassiner une fois que vous aviez terminé. Si quelqu'un mérite le crédit des connaissances obtenues par les atrocités que vous avez commises, ce sont ceux d'entre nous que vous avez utilisés, tourmentés, et tués, les cobayes forcés de vos expériences Hitleresques, pas vous!

- Assez! cria le Docteur Coolridge, frappant de son poing sur la table et se levant pour faire face aux deux antagonistes. Docteur Nolen, si les allégations de cet homme...

- Appelez moi Prime. Pour Docteur Nolen, la copie, Prime. En fait, Seconde serait plus précis, puisque le Docteur Nolen a assassiné mes prédécesseurs.

- ...ne sont qu'à moitié vraies, ce que vous avez fait...

- Meurtre? cracha le Docteur Nolen, montrant son indignation dans une mimique presque comique de Prime quelques instants auparavant. Vous n'êtes qu'un logiciel que j'ai créé dans un but précis. Vous n'êtes pas un être vivant, respirant, comme nous autres. J'ai supprimé les autres logiciels une fois qu'ils n'avaient plus d'utilité, rien de plus.

La voix du Docteur Forest était comme de l'acide: Est-ce que je dois vous rappeler, Docteur Nolen, que nous sommes tous, à cet instant précis, rien de plus que des logiciels? Nous sommes des analogies numériques de cerveaux corporels résidant dans des corps que nous n'occupons pas et que nous n'avons, à strictement parler, jamais occupés. Nos mémoires du physique sont des copies, les originaux résidant dans un état figé, dans les esprits comateux des corps que nous pensons habiter. Nous sommes tous, techniquement, rien de plus que des copies. Je ne pense pas que quiconque ici, ni même ailleurs dans la Communauté, partage votre idée que, en tant que copies, notre droit d'exister de façon libre et autonome soit en quelque façon diminué.

- Silence! cria le Docteur Coolridge, sa voix amplifiée faisant vibrer toute la pièce. Comme je le disais, Docteur Nolen, même si les allégations de Prime ne sont qu'à moitié vraies, ce que vous avez fait constitue une épouvantable atteinte à l'autonomie individuelle, aux libertés civiles, et aux droits de l'homme dans presque tous les aspects. C'est un affront à la Communauté et à tout ce que nous avons essayé de construire ici.


next up previous contents
Next: Le Petit Jardin Up: Autonomie Previous: Stratégie   Contents
Thomas Tempe 2003-10-26